Flyers et Imprimerie en ligne Pourquoi sont-ils moins chers ?

Flyers et Imprimerie en ligne : Pourquoi sont-ils moins chers ?

webtoprint sur printtoweb

Quelques enseignes...

Flyers, sticker, cartes de visites, dépliants, plaquettes,
pochette à rabats, en-têtes de lettre et autocollants. Ces produits que
vous trouviez historiquement chez votre imprimeur ou reprographe sont
aujourd’hui très largement proposés sur internet. Vous pouvez maintenant
commander de chez vous ou de votre bureau presque tout ce dont vous
avez besoin en matière d’imprimés.

Qui sont les imprimeurs en ligne ? Comment
font-ils vous
proposer de grosses remises ?

Pour bien comprendre commençons par revoir ce qu’est une imprimerie.

A compter des années 2000, une imprimerie est comme beaucoup d’entreprises, c’est une bonne dose de capital (ou
d’emprunts) mise en œuvre par une équipe au service de ses clients et actionnaires. Outre les fonctions communes à toute organisation
économique (administration, commerciale, management,..) une imprimerie regroupe souvent trois métiers pour fabriquer des documents
personnalisés.

Atelier
Prépresse : Transformation des fichiers graphiques en forme imprimante.

Atelier Presse : Phases d’impression sur presses offset ou numériques

Atelier Finition : Opération de coupe, pliage et emballage.

A chaque atelier correspond des matériels de production spécifiques. Ces machines représentent les plus importants
investissements pour l’imprimeur. Pour les avoir vendu, je peux vous certifier que le budget pour une simple unité de production offset
avoisine le million d’euros amorti sur plusieurs années et qui représente une charge financière considérable.

Qui sont les imprimeurs en ligne ?

Une question essentielle permettra de différencier les imprimeries en ligne :

Fabriquent-elles ce qu’elles vendent ?

La réponse permet d’identifier dans 90% des cas le métier d’origine de la société. L’imprimerie ou le E-commerce.

A – les imprimeries en lignes : profil imprimeur fabricant

Les Imprimeurs traditionnels regroupent tous les fondamentaux de l’entreprise de production : actionnariat/direction, capital, Immeubles, salariés,
savoir-faire et matériels de production. Sans matériel, pas de fabrication. Cette relation imprimerie/machine existe depuis Gutenberg et ne fait qu’évoluer avec l’avènement de l’impression numérique. Investissements  lourds, les presses qu’elles soient offset ou numériques doivent produire pour être financées.

Alors que l’imprimeur de quartier attendait son client dernière sa presse dans les années 50, les imprimeries se sont industrialisées. Elles ont quittées les centre villes pour les zones industrielles, ont investi, se sont endettées et sont parties à la conquête de nouveaux clients dans une stricte logique B to B. Ces dix dernières années, il était devenu difficile de trouver un imprimeur industriel acceptant de réaliser de simples cartes de visites.

La pression perpétuelle du délai imposée par les clients et la créativité des agences de publicités, a conduit l’imprimeur à gérer chaque commande par une fabrication unique.

( Votre commande est dupliquée en poses pour atteindre la quantité voulue)

Cette logique de « sur-mesure » devenue indispensable en matière commercial, génère des coûts fixes « haute couture « souvent supérieurs aux charges variables sur les petits tirages. Le donneur d’ordre payant souvent à terme,…, fait que l’imprimerie traditionnelle gère une trésorerie extrêmement tendue.

Puis internet a redistribué les cartes avec l’impression en ligne. D’abord un site de vente de flyer par internet, puis deux et le succès de cette formule a remis en question le commerce de l’imprimé. Les imprimeries au « profil imprimeur
fabricant » ont rapidement emboîtée le pas en investissant elle aussi dans des sites de vente en ligne.

Si toutes les conditions semblaient alors être réunies pour vendre l’imprimerie traditionnelle sur le web, force est de constater que l’apport de nouveaux clients n’est pas à la hauteur des investissements  e-commerce réalisés.

Les sites d’imprimeurs traditionnels ont du mal à atteindre le volume de commandes suffisant pour être rentable démontrant ainsi l’importance capitale d’une stratégie Web-marketing et de référencement appropriée. L’achat le mot clef sur les moteurs de recherche reste la solution la plus plébiscité, mais le coût en est encore très élevé, repoussant d’autant la rentabilité de l’investissement dans les sites.

B – les imprimeries en lignes : profil E-commerce

Par une simple recherche sur des mots comme flyers ou imprimerie en ligne, vous obtiendrez une multitude de réponse. Il est aujourd’hui difficile d’avoir une liste complète des sites d’impression en ligne, tant l’offre s’est étoffée ces trois dernières années.

Le plus grand nombre des réponses vous redirigera vers des sites proposant une gamme plus ou moins complète de produits imprimés. Ces entreprises sont souvent originaires des métiers de la communication et du WEB. En effet l’activité de communication génère souvent un volume d’imprimé considérable imposant aux marketeurs une politique d’achats pointue auprès des sous-traitants imprimeurs. La règle est simple : plus vous achetez d’imprimés, plus vous répartissez les coûts fixes sur le volume, plus vous optimisez votre marge.

D’où l’idée de compléter le volume naturel d’imprimés acheté, par une offre complémentaire sur le net. Le site regroupera plusieurs dizaines de « petites » commandes pour les regrouper en une seule fabrication qui sera la plupart du temps
sous-traité chez un imprimeur traditionnel. Par conséquent, les frais fixes dit de calage sont répartis sur plusieurs clients/commandes. En imprimerie on parle d’amalgame, soit regrouper plusieurs travaux de clients différents sur le même papier.

Cette technique d’optimisation des coûts, autrefois très utilisée par l’imprimeur, est tombée en désuétude par l’introduction d’outils numérique peut adaptés (logiciels d’imposition) mais aussi et surtout en raison d’une pression permanente sur les délais de livraison.

Si l’imprimeur conventionnel (profil fabricant) travail avec les charges fixes de la haute couture, les imprimeries en lignes ont adopté un modèle économique low-cost travaillant sur les coûts de production et le volume de vente.

Leur maîtrise du WEB et du référencement, garant d’un apport constant de nouveau clients, s’est avéré être l’atout principale de leur réussite.

C – Les Hybrides

Parmi les acteurs  de la première heure, on remarquera Exaprint et Rapid-flyer.

Exaprint au sud, imprimeur de métier qui depuis plus de 10 ans base son développement sur un réseau de professionnels des arts graphiques devenant ainsi revendeur. Un graphiste indépendant, par exemple, trouves ici une solution simple pour imprimer ses créations et satisfaire ses propres clients. Ce même graphiste pourra alors réaliser son propre site d’impression en ligne qui s’appuiera sur l’expérience de l’imprimeur. Exaprint ne vend pas en directe à l’utilisateur, mais à des distributeurs s’inscrivant ici dans une démarche commerciale B to B.

Au nord, Rapid-Flyer a débuté  son activité par de la vente en ligne, dont les fabrications étaient sous-traitées chez un panel d’imprimeurs conventionnels.
Rapidement, Rapid-Flyer a investi dans des moyens de production offset et numérique afin de satisfaire ses clients sous 24 heures. Cette logique mixant externalisation et fabrication interne permet de continuer à proposer des prix compétitifs et sous des délais record.

La réussite de Rapid-Flyer à fait école et de nombreux sites s’en sont inspirés sans pour autant atteindre les 9 M€ de C.A., preuve s’il en faut du succès d’un des précurseurs de l’impression en ligne.

Choisir un Imprimeur ou une Imprimerie en ligne ?

Pas de réponse universelle, mais l’objectif de vos imprimés doit vous guider.

Les imprimeries en ligne resteront souvent les plus compétitives en termes de prix et de délais, mais elles standardisent leurs offres autour des produits les plus rentables. De plus, la technique de l’amalgame engendre une gestion des couleurs incertaine et un choix de papier restreint. Pour vous y
retrouver, cherchez la rubrique « mentions légales » sur le site. Si elle est absente, c’est qu’il s’agit au mieux d’une société européenne,
ou au pire aux Bermudes! Soyons clair, un capital sociale de six mille euros ne permet pas de financer une machine de production. Vous avez
donc affaire à une entreprise qui sous-traitera votre flyer. On est ici dans le domaine du négoce numérique en imprimerie autrefois nommé
imprimeur en chambre.

L’imprimeur conventionnel pourra à contrario vous proposer des imprimés de toutes formes, sur tous les supports, et dans le respect des couleurs
demandées. Si vous avez besoin de conseils, votre commercial en imprimerie se pliera en quatre pour trouver la bonne solution adapté à
votre cas de figure.
N’oublions pas qu’en termes de communication, ce n’est pas tant le coût de l’imprimé qui compte, mais ce que sa pertinence et sa qualité vous rapportera.

@ Bientôt

Vous voulez en savoir plus :

Trouver un imprimeur près de chez vous :

http://www.pagesjaunes.fr/

http://www.imprimeur.com

Chez les Ch’tis :

Imprimerie Monsoise : http://www.imprimerie-monsoise.com/

Imprimerie 2D Graphic : http://2dgraphic.fr/

Desvres Impression : http://www.desvres-impression.fr/

Imprimerie Dumont : http://www.imprimerie-dumont.fr/

Imprimerie Centrale de Béthune : http://www.imprimeriecentrale.fr/

Les hybrides:

Exaprint : http://www.exaprint.fr

Rapid-Flyer : http://www.rapid-flyer.com/

Des Imprimeries en ligne en France (pas aux Bermudes !)

Printoclock : http://www.printoclock.com/

Easyflyer : http://www.easyflyer.fr/

Vita Flyer : http://www.vita-flyer.fr

FlyerSET : http://www.flyerset.com/

illico-Press : http://www.illicopress.com

Crea-Impression : http://www.crea-impression.fr

, , , , , , , , , , ,

  1. #1 par YAT le 29 mai 2010 - 13 h 32 min

    Merci votre article est très intéressant et très complet.

  2. #2 par Laurent de suisse le 23 juillet 2010 - 14 h 49 min

    Votre article est tres bien fait. Je suis responsable technique dans une imprimerie et on se bat tout les jours avec des vendeur d imprimé sur internet. Le probleme c est que maintenant les gents se foutent de la calité pourvu que le prix soit le plus bas possible. Petite question peux on utiliser voter dernier phrase  »N’oublions pas qu’en termes de communication, ce n’est pas tant le coût de l’imprimé qui compte, mais ce que sa pertinence et sa qualité vous rapportera ».

  3. #3 par Cathym95 le 4 novembre 2010 - 13 h 15 min

    Article très intéressant et blog pertinent, en plein coeur de notre stratégie marketing puisque nous sommes en train de créer notre site en ligne. J’espère pouvoir vous contredire – en toute amitié – sur le fait que nous pouvons aussi proposer de la qualité et du service.

  4. #4 par Emmanuel Ciza le 7 novembre 2010 - 13 h 51 min

    E-mail HTML TypePad
    Merci Cathym95. Je ne peux que vous souhaitez de me contredire. Pour vos clients, mais principalement car vous aurez trouvez le parfait compromis Qualité/Prix et l’équilibre entre les cultures Print et/ou Web. Pour ce faire, je vous invite à optimiser vos process d’amalgame et de gestion couleur. La clé du succès est là.Mes meilleurs vœux.@+ 

  5. #5 par contact@osez-print.com le 2 janvier 2011 - 19 h 16 min

    Bonjour,
    Je viens de lire votre commentaire qui est pertinent !
    Chez nous nos clients sont tous dans une démarche de recherche d’impression haut de Gamme mais à tarification Lowcost.
    Nous avons lancé il y a deux ans cette petite imprimerie http://www.osez-print.com dans le but de tester un concept articulé sur la réflexion du CRM. Résultat plus de 700 clients validés.
    Nous intervenons en tant que consultant pour le développement et la mise en place de solution e.commerce avec du montage offshore.
    Nous cherchons une imprimerie qui serait prête à se lancer dans l’aventure auprès de nos services pour ce premier lancement.
    contact@osez-print.com
    notre site http://www.osez-print.com

  6. #6 par tutela le 13 septembre 2011 - 16 h 15 min

    Il y aussi http://www.inprint.fr, ils sont basés sur Marseille. Moi je travaille avec eux depuis 2 ans. Bon service, super qualité. Rien à dire.

  7. #7 par pierre le 11 février 2012 - 21 h 14 min

    par expérience l’imprimerie http://www.1primeur.fr

  1. Sortez des sentiers battus, la stratégie Océan Bleu « YAT & Print media

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :